Iris Miské
> L’artiste :

« J’ai commencé l’illustration numérique il y a un peu plus d’un an, au début pour illustrer des articles sur des thèmes qui m’intéressaient (révoltes d’esclaves, homosexualités à travers les siècles…) puis pour raconter des histoires sans texte. Le dessin m’a paru être un médium plus complet pour incarner les récits que je voulais raconter. »

> L’oeuvre // deux illustrations :

Les deux illustrations exposées mettent en scène le moment qui précède une soirée queer. Préparation faite de paillettes, de maquillage, d’essayages de tenues flamboyantes. On revêt un costume comme un.e artiste avant une performance, pour s’exprimer et mettre en avant sa personnalité.