cliquez sur chaque image pour la voir en grand

« Il y a six ans, j’ai commencé la série photographique Wait Watchers alors que je faisais un autoportrait dans Times Square. Quand j’ai fait développer la pellicule, j’ai remarqué qu’il y avait un homme derrière moi qui semblait se moquer de moi. Cela m’a intriguée : bien qu’on soit dans la capitale du monde de la surcharge sensorielle et qu’il soit en train d’être photographié par quelqu’un, il faisait une fixation sur moi. Puis j’ai remarqué la même attitude 5 minutes plus tard sur la même pellicule. Depuis, j’ai positionné mon appareil photo dans le but de capturer ces expressions des passant-es.

Quand je rentre chez moi, je cherche dans chaque cadre pour voir si quelqu’un dans la photo a un regard ou un geste critique ou interrogatif. Bien que je ne sache pas ce que ces passant-es pensent, mon but est de renvoyer le regard vers ces inconnu-es et de commencer un dialogue. Je suis très intéressée par la manière dont la société utilise le regard pour projeter des émotions et par la manière dont on interprète le regard des autres.

En février l’année dernière, un merveilleux blog nommé Lenscratch a publié les images de la série Wait Watchers. Elles ont ensuite été publiées dans des sites à travers le monde. Cette médiatisation virale est venue avec son lot de commentaires et de blogs qui ont révélé des milliers de commentaires anonymes qui ont commenté ma vie et qui, dans certains cas, ont dit que le monde serait meilleur si je perdais du poids et que je faisais un relooking. »

– Haley Morris Cafiero

Cliquez ici pour acheter le livre Wait Watchers

Suivez Haley sur instagram