zf
114×152 cm, pastel sec sur papier
zff
76×111 cm, pastel sec sur papier

Zaria Forman documente le changement climatique dans ses dessins au pastel. Elle voyage dans des régions reculées du monde pour collecter des images et de l’inspiration pour son travail, qui est exposé dans le monde entier.

Pour l’oeuvre de la semaine, nous avons choisi deux dessins de la série « Greenland 2012: Chasing the Light », dont l’artiste raconte ici l’origine :

« En août 2012, j’ai mené une expédition en Arctique dans la côte Nord Ouest du Groenland. Nommée « Chasing the Light » (poursuivre la lumière), c’était la seconde expédition dont la mission était de créer de l’art inspiré par cette géographie spectaculaire et dramatique. La première, en 1869, fut menée par le peintre Américain William Bradford. Ma mère, Rena Bass Forman, a eu l’idée de ce voyage, mais n’a pas vécu assez longtemps pour le voir. Durant les mois de sa maladie, son attachement à cette expédition n’a jamais chancelé et j’ai promis de réaliser son ultime voyage.
Ces dessins sont inspirés par ce voyage. En documentant le changement climatique, ce travail aborde le fait de dire au revoir, à la fois à un niveau global et à un niveau personnel. Au Groenland, j’ai dispersé les cendres de ma mère au milieu de la glace qui fondait.
Je suis profondément reconnaissante à l’équipe de talentueux-ses artistes, universitaires, aux capitaines et à l’équipe du Wanderbird pour m’avoir aidée à transporter les cendres de ma mère et à réaliser son rêve.
Un pourcentage des ventes sera donné à 350.org. »