Peju Alatise est une poète, artiste et écrivaine nigérienne née en 1975.

Nous avons choisi de mettre en lumière son oeuvre « Flying Girls », qui a été exposée à la Biennale de Venise en 2017.

traduction du texte de ce post instagram

J’ai écrit un livre sur Sim. Sim est une petite fille Yoruba qui vit dans deux mondes alternatifs. Dans un monde elle est l’enfant de neuf ans qui est louée comme domestique servante dans la ville de Lagos. C’est la réalité d’une fraction de filles de moins de quinze ans issues des zones rurales du Nigeria. Un nombre écrasant de foyers dans ces villes prennent en pension des jeunes filles pour en faire des servantes ou (ironiquement) des nounous. L’autre monde alternatif dans lequel Sim vit est un monde de rêves dans lequel elle peut voler. Un monde avec des papillons et des oiseaux qui parlent, où les ombres sont ses amies. Un échappatoire au clair de lune. Un échappatoire qui l’éloigne de la chosification et de la sexualisation des petites filles. « Flying Girls » est une oeuvre dédiée aux filles de mon pays. Un petit lieu sûr où elles peuvent être des enfants.

Retrouvez Peju Alatise sur instagram et sur son site officiel