En 1963, l’artiste féministe et américaine Carole Schneemann présentera une œuvre significative dans sa carrière, nommée Eye Body : 36 Transformative Actions 1963. Elle est constituée de 36 photos de l’artiste dans des environnements qu’elle a créés. En effet, dans son studio, au moyen de peinture, de colle, de fourrure, de verre, de plastique ou encore de craie, elle couvre son corps nu, pour s’intégrer dans sa création artistique. Son corps est un matériau qui fait partie intégrante de son travail. Comme elle l’explique, elle est alors artiste, fabricante de l’image et image elle-même.

eyebody.60's.n_1
Photographies par l’artiste islandais Erró, 35 mm film en noir et blanc.

Lorsqu’elle reçut des critiques l’accusant de narcissisme et d’exhibitionnisme, elle leur a répondu qu’au contraire cette œuvre lui permet de se réapproprier sa sexualité en tant que femme. Elle est maîtresse de son corps et de son art. L’historienne de l’art, Kristine Stiles a commenté son travail :
« Sa première performance a été réalisée en privé dans le but de produire des photographies prises par son ami, l’artiste islandais Erró. Les photographies sont toujours généralement acceptées parmi les premières images visuelles constituant le lexique d’un vocabulaire avant-gardiste explicitement féministe. […] Schneemann voulait “faire une série de transformations physiques” de son corps dans ses “constructions et son environnement mural”, afin de transformer son corps en “territoire visuel” (cet extrait est traduit de l’anglais).
Ce travail est un acte de rébellion envers le milieu de l’art des années soixante, sexiste et misogyne, où les femmes sont considérées exclusivement comme muse ou modèle, plutôt que comme artiste. En effet selon elle, “durant des années on a regardé mes travaux les plus audacieux comme si c’était quelqu’un d’autre à l’intérieur de moi qui les avait créés, ils étaient considérés comme ‘masculins’ parce qu’ils étaient vus comme agressifs et osés”.

 

Sources :
Carolee Schneemann, 2018, site web de l’artiste, http://www.caroleeschneemann.com/
The Art History, 2018. Carole Schneemann, https://www.theartstory.org/artist-schneemann-carolee.htm
Kristine Stiles, “Uncorrupted Joy: International Art Actions”, in: Out of Actions: between performance and the object, 1979-1979, MoCA Los Angeles, New York/London, 1998, pp.296f.