Pour l’oeuvre de la quinzaine, nous avons choisi la série de pastels « Untitled : The Abortion Pastels » (Sans Titre : Pastels sur l’Avortement), de Paula Rego.

Paula Rego est une artiste portugaise née en 1935. Elle vit à Londres depuis 1958, où elle a une carrière prolifique.

Cette série de pastels a été produite entre juillet 1998 et février 1999, suite à un référendum sur la dépénalisation de l’IVG qui fut refusé par une très courte majorité. Dans une interview avec Ana Marques Gastaõ en 2002, l’artiste explique sa motivation : « [cette série] est née de mon indignation… Il est impensable que les femmes qui avortent soient considérées comme des criminelles. Cela me rappelle le passé… Je ne peux pas supporter l’idée de lier une notion de culpabilité à cet acte. Ce que chaque femme souffre d’avoir à faire est bien assez. Mais tout cela découle du passé totalitaire du Portugal, des femmes vêtues de tabliers, faisant des gâteaux comme de bonnes femmes au foyer. Dans le Portugal démocratique d’aujourd’hui il y a toujours une forme subtile d’oppression… La question de l’avortement fait partie de tout ce contexte violent. »

La force de ces pastels, c’est aussi la frontalité avec laquelle Paula Rego aborde le sujet, sans faux-semblants ni dramatisation ; ces personnes, qui semblent toutes venir de différentes couches de la société, sont sûres de leur choix.

Les peintures de Paula Rego sont exposées en ce moment au Musée de l’Orangerie à Paris, jusqu’au 14 janvier 2019.