Le traitement réservé à Ariana Grande, Harry Styles ou Beyoncé témoigne de la méconnaissance, voire du mépris assumé, de certains médias à l’égard d’artistes dont le public est jeune et féminin.

lire l’article

― Article // pop culture, mépris de classe, racisme