Est-ce que quelqu’un d’autre en a marre de ce personnage du génie insupportable ?

Mais oui, vous savez. Il est peu professionnel, paresseux, égoïste et grossier, il fait même des remarques sexistes et racistes aux personnes qui l’entourent, mais ça va, ça passe, parce que c’est un génie. Il est le meilleur docteur/détective/scientifique, alors tout le monde accepte sa connard-attitude. Respecter les autres, c’est le passe-temps stupide des moins intelligents.

On est clairement censés admirer ces personnages (exclusivement masculins), ou du moins on devrait être amusés par leur inaptitude sociale. Leur attitude dédaigneuse envers les autres, et surtout leur blagues sexistes, sont des aspirations. Ils sont des génies, perspicaces et intelligents. Ils disent juste ce qui est !

Et c’est une des raisons pour lesquelles j’adore Sherlock Holmes dans la nouvelle série sur CBS, Elementary. Oui, c’est un génie et oui, c’est un peu un connard de temps en temps. Mais il ne peut pas s’en sortir comme ça. Sa grossièreté, sa paresse… ce sont clairement des défauts du personnages, et sa partenaire de travail (une femme !) n’a pas peur de le lui faire remarquer. Et en retour, il dit des choses qu’il ne devrait pas dire, mais il la respecte aussi, il l’écoute, et il s’excuse même pour les choses qu’il fait. Ce n’est pas un génie omniprésent dans la ville, au-dessus des préoccupations des autres stupides humains. C’est un humain intelligent, observateur, mais aussi plein de défauts, et il doit suivre les règles de bienséance, tout comme nous.

– “Jerk Geniuses” by Feminist Fiction

― CITATION // racisme, sexisme, séries TV